lundi 18 mai 2020

FRAISIER A LA CRÈME DIPLOMATE



Le fraisier fait parti de mes gâteaux préférés, un pur régal.
Je suis toujours a l’affût de nouvelles versions et nouvelles saveurs.
Quand j'ai vu celui de Aurelien Cohen mon cœur a fait boom.
Dans cette recette il a remplacé la crème mousseline par la crème diplomate,
ce qui nous donne un fraisier tous léger et bien gourmand. 






Ingrédients:

Pour la génoise
165 g œufs entiers (3 œufs calibre gros)
99 g de sucre
66 g de farine
38 g de fécule maïs Maïzena

Pour le sirop d’imbibage:    
15 g de jus de citron jaune
15 g de jus de citron vert
25 g sucre
4 g eau

Pour la crème pâtissière:
375 g de lait demi-écrémé
1 gousse de vanille
60 g de jaunes d’œufs
63 g de sucre
33 g de fécule de maïs
6 g de gélatine feuille (3 feuilles)
30 g de beurre doux

Pour la crème montée
150 g de crème liquide 30% MG
100 g de mascarpone

Pour la compotée de fraises
100 de purée de fraises 
50 g de fraises fraîches
8 g de jus de citron jaune
15 g de sucre semoule
4,4 g de pectine NH

Pour le décor:      
500 g de fraises fraîches


Préparation:

Préparer la Génoise:
Préchauffer le four à 190°C.
Monter au fouet électrique les œufs avec le sucre dans un cul de poule puis placer
le cul de poule dans une casserole au bain-marie.
Arrêter quand les œufs ont atteint environ 50-55°C et le mélange est bien mousseux.
Hors du bain-marie, continuer de fouetter l’appareil pour le faire refroidir jusqu’à 25-30°C
(au fouet électrique, ou en transvasant dans la cuve du robot ou bien encore au fouet à la main).
Ajouter la farine et la fécule tamisées ensemble en deux ou trois fois et les incorporer
délicatement à la maryse en vérifiant qu’il n’y a plus de traces de farine.
Verser sur une plaque allant au four recouverte d’un papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone et répartir de manière égale sur toute la plaque (40x30cm) en laissant une petite bordure propre tout autour.
Enfourner dans le four préchauffé à 190°C et cuire 13-15 minutes environ.
La génoise doit rebondir sous le doigt et avoir coloré.
Une fois cuite, glisser le biscuit sur une grille pour la faire refroidir.
Emporte-piècer ou découper deux disques de génoise :
un de 18 cm et un de 16 cm.
On peut chablonner (étaler au pinceau) une face du disque de 16 cm de diamètre avec du chocolat blanc fondu.
Cela évitera qu’il colle.


Préparer le sirop d’imbibage:
Verser l’eau , les jus de citrons et le sucre dans une casserole et porter à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissout.
Laisser complètement refroidir le sirop avant d’imbiber les génoises au moment du montage.

Préparer la compotée de fraises:
Mélanger dans un petit bol le sucre avec la pectine NH pour éviter les grumeaux à la cuisson.
Dans une casserole, verser la purée de fraises, le jus de citron et les fraises fraîches coupées 
en cubes. 
Faire chauffer.
Quand le mélange est bien chaud, ajouter le sucre+pectine, mélanger au fouet et porter à ébullition. Laisser bouillir 15 secondes en fouettant.
Retirer du feu et sur une plaque allant au congélateur, verser dans un cercle de 16 cm de diamètre filmé par en-dessous sur une épaisseur de environ 1 cm (pas plus). 
Placer au congélateur jusqu’à ce que la compotée soit complétement congelée 
(environ 1 à 2 heures).
Mettre le restant de compotée de côté au réfrigérateur en la filmant. 
On s’en servira pour le décor.

Préparer la crème pâtissière:
Hydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.
Dans un cul de poule, fouetter les œufs et le sucre. 
le mélange a légèrement blanchi, ajouter la maïzena et fouetter à nouveau.

Dans une casserole, faire bouillir le lait avec les graines de vanille et les gousse de vanille grattée. Quand le lait est chaud, couper le feu et laisser infuser 20 min. 
Puis remettre à chauffer.
Quand le lait bout, retirer la casserole du feu et verser la moitié du lait chaud dans le cul de poule avec les œufs tout en fouettant pour éviter que les œufs ne cuisent. 
Reverser alors le contenu du cul de poule dans la casserole et remettre à cuire sur feu vif et fouetter sans s’arrêter le temps que la crème épaississe (environ 30-60 secondes). 
Retirer du feu.
Ajouter alors le beurre froid coupé en morceaux et la gélatine hydratée et essorée. 
Fouetter pour bien faire fondre le beurre..
Débarrasser la crème dans un plat creux ou un saladier et filmer au contact avec du papier 
cellophane pour éviter qu’elle ne croûte. 
Placer au réfrigérateur pendant 2 heures minimum pour qu’elle refroidisse complètement.


Montage:
Quand la crème pâtissière a bien refroidi, on peut alors monter en chantilly la crème liquide bien froide avec le mascarpone froid également. 
On cherche à obtenir une texture ni trop montée ni trop souple. 
On réserve cette crème montée au mascarpone au frais.
On peut ensuite détendre la crème pâtissière (en enlevant la gousse de vanille) au fouet 
(électrique, manuel ou au robot) pendant 1 min minimum. 
Il faut qu’elle devienne bien lisse.
On incorpore alors en 3 fois la crème montée à la crème pâtissière détendue en s’aidant 
d’un fouet et d’une maryse.
Quand toute la crème montée est bien incorporée, on obtient une crème bien lisse. 
On peut alors la placer dans une poche à douille.
S’assurer que les disques de génoises ne font pas plus d’un cm d’épaisseur. 
Les tailler si besoin.
Placer le disque de génoise de 16 cm de diamètre au centre du cercle sur le plat de présentation. 
Face chablonnée contre le plat de présentation.
Couper au fur et à mesure les fraises fraîches en deux dans la longueur et les placer face coupée contre le cercle jusqu’à faire tout le tour de celui-ci. 
On doit donc placer les fraises entre le disque de génoise et le cercle à entremets. 
Cela permettra de bien faire tenir le fraisier.
On imbibe bien la génoise de sirop avec un pinceau.
Pocher désormais de la crème diplomate entre chaque fraise pour ne pas avoir de trou entre les fraises.
Pocher ensuite une spirale de crème diplomate sur la génoise. 
On remonte alors la crème sur les bords du cercle avec une spatule ou une cuillère pour 
bien chemiser le cercle.
On dépose ensuite l’insert congelé de compotée de fraises.
On réparti ensuite dessus quelques cubes de fraises coupées.
On poche ensuite un tout petit peu de crème diplomate par-dessus avant de déposer le disque 
(18 cm) de génoise. 
On le tasse un peu puis on l’imbibe de sirop.
Recouvrir de crème diplomate.
Avec une grande spatule, lisser la crème à ras du cercle. 
Placer l’entremets au frais pendant 3 heures.
On peut alors remettre la crème diplomate au frais avant de s’en servir pour le décor.


Décorer
Une fois le fraisier bien refroidi et raffermi, on peut monter au fouet jusqu’à ce qu’elle soit suffisamment ferme.
On place alors la crème dans une poche munie d’une douille de 10 ou 12 mm puis on vient pocher des pointes de crème sur le dessus du fraisier.
A l’aide d’une cuillère à pomme parisienne que l’on trempe dans l’eau chaude, on creuse quelques pointes de crème.
Après avoir légèrement détendu la compotée de fraise et l'avoir placée dans une poche à douille, on poche un peu de compotée de fraises dans les petites cavités creusées dans la crème.
Décorer avec quelques fraises fraîches.
Remettre au frais une trentaine de minutes avant de déguster. 
On ne retire la bande de rhodoïd qu'au moment de la dégustation et de la découpe du dessert.

14 commentaires:

  1. un très joli fraisier, on a envie de le déguster; bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Ton fraisier est vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  3. ça donne envie de mange tout heheh bravo il est 5* je te pique ta part pour mon café heeh bisous santé

    RépondreSupprimer
  4. What a beautiful cake! Perfect for the garden parties :-) Excellent!

    RépondreSupprimer
  5. Ma è bellissima!!!! oltre che tanto golosa con le fragole! baci

    RépondreSupprimer
  6. Superbe !!!
    Merci pour le partage
    MICHEL31

    RépondreSupprimer
  7. Deve dar trabalho mas vale a pena pois fica fantástico e imagino que uma verdadeira delicia.
    Boa semana

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Fimère. La verdad es que viendo el resultado final de esta tarta los ojos se me han puesto como platos. Es todo un espectáculo de color y de sabor.
    Quiero imaginar su sabor y lo que creo es que al probarla uno se debe sentir como si estuviera en la gloria. La boca se me ha hecho agua.
    Una tentación irresistible.
    Espero que te encuentres bien.
    Un abrazo y cuídate.

    RépondreSupprimer
  9. E' una torta davvero deliziosa Fimere!!! Bravissima!!! Un abbraccio!

    RépondreSupprimer
  10. tesoro questa torta è una vera meraviglia!!! bellissima per il contrasti di colori e poi chissà che delizia, soffice e avvolgente

    RépondreSupprimer
  11. ça c'est un fraisier digne d'être en vitrine !

    RépondreSupprimer
  12. Doppio wow...pannosa e morbidosa. Adatta proprio per affondarci tutte le dita. Una torta da re...Me la mangio con gli occhi. Ciao e buona giornata.

    RépondreSupprimer
  13. Una vera meraviglia di golosità! Un bacio

    RépondreSupprimer
  14. ça va être quelque chose de très délicieux

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails